Morgon

A+
A-
Surface : 1 100 hectares

Production en 2014
: 54 584 hectolitres / près de 7 278 000 bouteilles

Sols
: Morgon est un Cru étendu, le second en surface après Brouilly ce qui explique la diversité de ses sols. Les trois terroirs principaux des crus y sont bien organisés. Les sols issus de granit occupent tous les coteaux depuis le bourg de Villié-Morgon jusqu’à Corcelette et St Joseph. Ceux du « cortège des pierres bleues » sont localisés sur le sommet et le versant est de la Côte du Py et sont très progressivement recouverts vers l’Est par des formations de piémont et reprises alluviales anciennes. Enfin une curieuse "voie" d’argile à blocs, masque le granit et serpente tout le long
du replat perché entre Morcille et Douby.

Dégustation
: Fin et délicat

Oeil
: grenat

Nez
: Fruits mûrs à noyaux

Bouche
: Charpentée, riche, puissante, charnue

Signes particuliers
: Dominé par le Mont du Py, c’est le plus étendu des Crus. La célèbre Côte du Py est composée de schistes décomposés. Les vins de l’appellation offrent des arômes de fruits à noyau comme la griotte, des notes de violette et de kirsch. Ses tanins fins et délicats promettent un vieillissement optimal.
Partager cet article sur