Chénas : les grands vins ont leurs secrets

A+
A-

Situé à cheval sur les communes de Chénas et de La Chapelle-de-Guinchay, cette appellation du Beaujolais ne laisse pas indifférente… Plus de 120 vignerons s’attellent chaque jour à cultiver leurs vignes de Gamay pour offrir des vins rares, mais exceptionnels. Vignoble du Beaujolais le moins étendu, Chénas possède pourtant tout d’un grand !

Un vin auréolé de mystère

« Lieu planté de chênes » : voici la signification du nom Chénas.

Celui-ci provient d’une légende qui raconte qu’une immense forêt de chênes peuplait autrefois ce vignoble du Beaujolais. Un homme provenant de Ligurie, arrivant dans le village chargé de vignes, se mit en tête d’abattre tous les arbres pour y planter les ceps.

Rusé, l’homme se servit du bois des chênes pour construire des cuves, afin d’y verser la récolte. Un jour, il entendit des voix lui suggérant de goûter les raisins récoltés. Ce fut un plaisir intense ! À tel point que l’homme se mit à chanter toutes les notes de la gamme. Le Gamay était né !

Cependant, un édit royal de 1316 semble contredire cette jolie fable. En effet, ce dernier fait état d’une ordonnance de déracinement des chênes sur les hauteurs de Rémont, afin de justement y créer un vignoble.

 

Un vin aux saveurs racées

Dans tous les cas, légende ou édit royal, il est certain que des chênes trônaient fièrement sur le vignoble de Chénas auparavant. Ces arbres majestueux auront donc laissé leur empreinte dans le terroir permettant à la vigne d’en tirer toute sa puissance et son caractère.

Aidées d’un sol granitique, les vignes rares, mais généreuses, de Chénas produisent un bouquet au fort caractère. Les épices et le bois renforcent l’harmonie complexe de ce vin floral. Ce n’est pas par hasard que ce cru du Beaujolais est souvent qualifié de « gerbe de fleurs dans une corbeille de velours ».

 

Un vin en accord parfait avec les produits du terroir

Les collectionneurs apprécieront cette appellation rare du vignoble Beaujolais pour son potentiel de garde. Au fil du temps qui passe, la robe se pare d’un grenat profond, tandis que les aspects floraux s’atténuent. Au bout de 8 à 10 ans, le Chénas revêt son bouquet racé pour délivrer des arômes charnus.

Préservé dans une cave durant cette période, vous pourrez alors le ressortir lors d’une occasion particulière où la cuisine à l’ancienne est reine.

Avec leurs subtiles notes boisées, les vins de Chénas habillent délicieusement un poulet cocotte, une entrecôte de bœuf grillée, un steak maître d'hôtel ou encore un carré de porc rôti. Des mets dont le caractère peut soutenir celui de cette prestigieuse appellation du Beaujolais !

 

Chénas puise son caractère et sa force dans le passé de son sol. Autrefois forêt de chênes, ce vignoble du Beaujolais produit aujourd’hui l’une des appellations les plus rares et prodigieuses de la région. Quant à la légende entourant ce magnifique lieu, chacun est libre de choisir son histoire préférée, à partager ensuite avec ses convives…