En vidéo : Les vignes en coteaux, vignes héroïques

A+
A-

Bonjour ! Pas question d’avoir le vertige pour cet Instant Beaujolais puisque c’est sur les plus abrupts coteaux de la région que je vous donne rendez-vous !

Ce qui frappe toujours quand on arrive dans le Beaujolais, c’est de constater à quel point la région est vallonnée…Les vignes s’accrochent sur ces coteaux depuis l’Antiquité. Il paraît même qu’elles impressionnaient déjà l’empereur Constantin !

Il faut dire qu’avec des sommets qui culminent à 1000 mètres et des coteaux à 300 mètres d’altitude moyenne, le vignoble beaujolais est le plus pentu de France. Et ce n’est pas tout : la moitié de sa superficie présente une déclivité de 10 à 30 % !

Vignoble héroïque, de forte pente ou de montagne…toutes ces expressions traduisent bien les défis qui attendent les viticulteurs du Beaujolais.

Parmi eux, la sensibilité des sols à l’érosion, les forts écarts de températures et un travail manuel obligatoire dans des conditions délicates.

Néanmoins un ensoleillement important, une bonne ventilation des parcelles et une juste hydratation des sols en sont une belle compensation.

C’est le travail quotidien des viticulteurs qui contribue à préserver ces merveilleux paysages. Et c’est heureux car je trouve que ces vignes héroïques sont une des grandes richesses du Beaujolais. Pas vous ?